Bilan en ergothérapie : Evaluation comportementale de la douleur chez la personne âgée non communicante : ECPA-2

L’Echelle Comportementale pour Personnes Agées (ECPA) est une échelle d’hétéro-évaluation comportementale de la douleur d’une personne âgée présentant des troubles de la parole, qui base sur une expression du visage, les postures, le comportement et les relations.

L’ ECPA permet d’évaluer la douleur d’une personne âgée présentant des troubles de la parole afin d’instaurer un traitement médicamenteux ou non-médicamenteux adaptés.
Elle permet aussi de prévenir la douleur en captant les 1ères modifications de comportement pouvant signer un « inconfort »
Et, enfin, elle permet de surveiller l’efficacité d’un traitement médicamenteux ou non-médicamenteux.

Un apprentissage est nécessaire pour éviter les mesures erronées et être sûre que c’est « la bonne échelle pour le bon patient ».

Matériel

Une feuille d’évaluation comprenant les 8 items :

  • Expression du visage : Regard et mimique
  • Position spontanée au repos
  • Mouvements ou mobilité du patient
  • Relation à autrui
  • Anticipation anxieuse aux soins
  • Réactions pendant la mobilisation
  • Réactions pendant les soins des zones douloureuses
  • Plaintes exprimées pendant le soin

Protocole

L’Echelle Comportementale pour Personnes Agées (ECPA) consiste à observer le comportement d’une personne âgée avant et pendant les soins et d’évaluer sa douleur en fonction d’une grille de 8 items.
La cotation se fait en 2 temps :

  • Avant les soins
    Expression du visage – Regard et mimique : cotée de 0 à 4
    Position spontanée au repos : cotée de 0 à 4
    Mouvements ou mobilité du patient : cotée de 0 à 4
    Relation à autrui : cotée de 0 à 4
    Pendant les soins
    Anticipation anxieuse aux soins : cotée de 0 à 4
    Réactions pendant la mobilisation : cotée de 0 à 4
    Réactions pendant les soins des zones douloureuses : cotée de 0 à 4
    Plaintes exprimées pendant le soin : cotée de 0 à 4

A la fin dues soins, on notifie dans le dossier de suivi du patient :
Date et heure de l’évaluation de la douleur
Valeur de l’intensité de la douleur en fonction de l’outil d’évaluation
Réactions du patient et collaboration
Cotation :
Score de 0 à 32
Plus le score est élevé plus la douleur est importante

Où se le procurer :

La mienne vient su site « papidoc » http://papidoc.chic-cm.fr/12echelecpa.html
Mais je possède aussi une version offerte par un labo et elle est souvent présente dans les établissements.
Il existe de nombreuses pages :
http://www.sfetd-douleur.org/sites/default/files/u3/echelle/ecpa_echelle.pdf
http://www.douleur-rrdbn.org/media-files/echelle_ecpa,2216.pdf

Avis ergo :

C’est l’une des rares échelles validée pour les personnes non communicante.
Toutefois, elle est assez longue à passer et peu présenter des mesures erronées car elle dépend beaucoup du soignant, il semble qu’au sein d’une même équipe, les différents items ne sont pas interprétés de la même façon. La formation est donc nécessaire pour être sûre d’une cohésion » de l’équipe sur la compréhension de l’outil.

L’auteur

Je m’appelle Claire-Elise, je suis ergothérapeute depuis 2007. J’ai commencé par un peu d’exercice libéral (pédiatrie) et d’hospitalier avant de complètement m’orienter vers la gériatrie. Depuis j’ai eu la chance de travailler au sein de différentes équipes et structures : Long séjour, unité protégée Alzheimer, Médecine gériatrique, Médecine polyvalente, Unité de soins palliatifs, EHPAD… Avant de poser mon « sac » au sein d’une Equipe Mobile de Gériatrie et d’un SSR polyvalent/SSR gériatrique et court séjour gériatrique … Pour le moment.

Laisser un commentaire