Bilan en ergothérapie : bilan des schémas moteurs de F. Nouvel et V. Jouaffre

bilan des schémas moteurs

Le bilan des schémas moteurs (anciennement bilan de dépistage de la désadaptation motrice et posturale) est un bilan conçu par F. NOUVEL et V. JOUAFFRE.

Le bilan se divise en 3 parties :

  • Un tableau à 4colonnes (Mobilité, Facteurs obstacles, Signes de désadaptation motrice et posturale et Aides techniques et activations) évaluant :
    • La mobilité au lit
    • La position assise,
    • Les transferts assis-debout et assis-assis
    • La marche
  • Un encart de rappel des signes de la régression psychomotrice,
  • Un recueil de données sur les chutes du patient.

Toutefois, ce bilan est plus une fiche d’observation qu’un bilan « strict », il est donc nécessaire de connaitre : la mobilité « normal », la mobilité « normale avec la composante de l’âge » et la mobilité « pathologique » pour utiliser ce bilan de manière optimale.

Le bilan n’est pas validé mais il a fait l’objet d’article et de cour à l’IFE de Montpellier.

Matériel :

La fiche de passation

Protocole :

Il est demandé à la personne de réaliser les différents transferts de la fiche de passation SANS AUCUNE AIDE HUMAINE.
Des aides techniques peuvent être mise en place MAIS elles doivent être notées sur la feuille de bilan.

La partie « signes de régression psychomotrice » peut se remplir en même temps.
La partie « recueil de données » peut de compléter :

  • Avec le patient lors d’un entretien,
  • Avec la famille (si la personne est confuse ou présente des troubles cognitifs)
  • Avec le dossier (surtout si le patient présente des troubles mnésiques, une amnésie de la chute, une désorientation…)

Cotation :

  • oui ou non il réalise le geste demandé SANS AUCUNE AIDE (humaine ou matérielle, attention le dosseret relevé constitue une aide matérielle)
  • la description du geste avec la présence ou non de signes de désadaptation posturale ou motrice (cocher le cercle quand le signe est présent).

Parfois la description du signe est positive parfois elle est négative : lors du rehaussement le ponté pelvien est un signe de désadaptation, lors de la translation l’absence de ponté pelvien est un signe de désadaptation.
C’est pour ça qu’il est important de connaitre les différents transferts et leur 3 « étapes » d’évolution :

  • normal,
  • impacté par l’âge,
  • pathologique

La cotation finale est :

  • absence de désadaptation motrice ou posturale
  • désadaptation motrice et/ou posturale (quelques signes sont présents)
  • régression psychomotrice (les signes cliniques majeurs sont présents)

Où se le procurer :

Ici : Feuille de cotation bilan des schémas moteur de F. Nouvel et V. Jouaffre

Avis ergo :

C’est un bilan que j’utilise depuis mes études d’ergothérapeute et que j’utilise quasiment tous les jours. De plus, j’ai eu la chance d’avoir des cours sur le sujet par F. Nouvel et de l’avoir utilisé en stage.
Pour moi, c’est le bilan de motricité nécessaire en gériatrie :

  • La régression et la désadaption motrice et posturale touchant une grande partie des patients de gériatrie,
  • C’est souvent un syndrome peu à pas connu par les médecins et les soignants pouvant être induit ou aggravé par la manutention ou des installations inadaptées,
  • C’est un syndrome dont l’ergothérapeute est « l’expert »

Toutefois, il est important de considérer le bilan plus comme une grille d’observation que comme un bilan au sens strict et il est nécessaire soit d’avoir eu des cours sur ce syndrome et son évaluation soit d’avoir eu une formation sur le sujet.

L’auteur

Je m’appelle Claire-Elise, je suis ergothérapeute depuis 2007. J’ai commencé par un peu d’exercice libéral (pédiatrie) et d’hospitalier avant de complètement m’orienter vers la gériatrie. Depuis j’ai eu la chance de travailler au sein de différentes équipes et structures : Long séjour, unité protégée Alzheimer, Médecine gériatrique, Médecine polyvalente, Unité de soins palliatifs, EHPAD… Avant de poser mon « sac » au sein d’une Equipe Mobile de Gériatrie et d’un SSR polyvalent/SSR gériatrique et court séjour gériatrique … Pour le moment.

Laisser un commentaire